06.01.2010
Le Figaro: Пермский балет, русские в наших краях

BALLETS - Au pied des monts Oural, à un millier de kilomètres à l'est de Moscou, Perm est hantée par des fantômes prestigieux. Tchaïkovski y est né, puis Diaghilev. Plus près de nous, son Opéra, le Théâtre Tchaïkovski de Perm, fondé en 1870, a eu comme répétitrice Larissa Gergieva, sœur du chef Valery Gergiev, qui forme les jeunes chanteurs au Théâtre Marinsky. Côté danse, l'Opéra de Perm s'enorgueillit d'une compagnie de danseurs fameuse. Elle vit ses plus grandes heures grâce à deux événements considérables : un festival Diaghilev, tourné vers l'innovation, et les Trust de Balanchine et Robins, qui leur permet de mener régulièrement des projets russo-américains et avec lesquels elle entretient une relation privilégiée.  Si la compagnie de quarante danseurs a tourné dans divers pays d'Europe, jamais encore elle n'est venue en France. Il fallait l'année croisée franco-russe pour l'attirer ici. C'est chose faite, et avec deux programmes. Le premier est un hommage à Balanchine : Concerto Barroco, Sérénade et Ballet impérial. Le second est dédié aux Ballets russes de Diaghilev, avec des musts de Fokine : Le Spectre de la rose, Les Sylphides, les Danses polovtsiennes du Prince Igor. Et aussi Sérénade, premier ballet de Balanchine arrivant aux États-Unis, un hommage à Fokine et à ses Sylphides tellement emblématiques de leur Marinski natal... (читать полностью)

поиск